Tiruvanamalai, Inde - 14 décembre 2018 : La nouvelle salle de l'ashram de Ramana Maharshi à Tiruvanamalai en Inde.

Maharshi Ramana ? Yoga et exercices de respiration

We come now to the final of this group of six cleansings, known as’clearing the skull (kapalabhati). This can be given as of three types, described as procedures (a) of atmosphere and (b and c) of Dater. In (a) we have just the drawing of air through the left nostril and its expulsion through the proper, followed by the reverse procedure. It’s especially specified that indrawing (puraka) and out breathing (rechaka) have to be done with no forcefulness, and that it’s done in order to promote health, in form of elimination of faults of phlegm.

Prenez note

In (b) water is drawn in through the nostrils and gradually sent out through the mouth, while in (c) that the procedure is reversed, water being taken to the mouth and sent out through the uterus. One has seen the drinking throughout the uterus occasionally being done by dipping the nose in a bowl of water and sucking on the liquid in, and at times using a glass and out of it drinking the water at one of the uterus, Just as one beverages orally.

On notera en particulier que les deux dernières pratiques sont propices à la facilité de déplacement et à la prévention de la vieillesse. Presque toutes les pratiques que nous avons mentionnées ci-dessus sont également décrites dans d'autres publications. A cet égard, l'Hathayoga Pradpika et le Shiva Sanhita peuvent être spécialement mentionnés. Dans les pratiques précédentes décrites dans ce chapitre, la purification est mise en avant. Mais nous devons également prendre en considération une autre catégorie d'exercices appelés madras.

Certains d'entre eux ont déjà été donnés dans notre chapitre 6, puisqu'ils sont combinés avec des respirations ou des postures. Nous allons maintenant donner un bref compte rendu d'autres exercices significatifs ; ainsi cette sorte. Le soulèvement de l'abdomen (Uddzyana bandha). Debout ou assis, tirez toute la "zone abdominale vers l'intérieur et vers le haut, de nombreuses fois. Si une personne le fait une centaine de fois par jour, les muscles deviendront puissants et s'habitueront à la position "corset naturel".

Bon à savoir

At the conclusion of the exercises, if the movement was repeated many times or just a few, an individual should stop with the indrawn and lifted position. No doubt, while attending to other duties the muscles will drop down again, but you shouldn’t offer a voluntary assent for this position. While performing breathing exercises, says that the yogakundali Upanishad, one needs to do the abdominal uplift at the end of a breath-holding (kumbhaka), only in the start of the out breathing (rechaka).

It’s also, though, a very good practice to prepare the position or maintain (barulha) before starting an exercise in deep breathing, and keep it throughout the entire exercise. This prevents deep breath from being over-done, to the detriment of the abdominal region. The uddiyana can also be one of these exercises that cart 1 done in bed, and is then useful before the comfort that’s conducive to good sleep.

Conclusion

Avec un peu de pratique et une attention particulière, on découvre que l'on peut faire l'action de bas en haut de l'uddiyana vers le côté idéal ou vers le côté gauche. Il s'agit d'une version pratique du soulèvement de l'abdomen. Une autre pratique consiste à soulever les côtés gauche et droit exactement en même temps ; cela laisse une crête au milieu, connue sous le nom de nauli. En combinant ces mouvements l'un après l'autre, il est possible de donner l'impression que le contenu de l'abdomen est en rotation.