Les neurotechnologies à base de graphène fonctionnent-elles pour les interfaces neuronales ?

Comprendre comment des populations de neurones transforment les activités des neurones individuels en comportements complexes est l'un des plus grands défis de la recherche en neurosciences.

Neurotechnologies multifonctionnelles

Cependant, les technologies actuelles de surveillance et de contrôle des neurones ne fournissent pas une résolution spatiale et temporelle suffisante pour déchiffrer les fonctions des circuits neuronaux.

C'est pourquoi des neurotechnologies multifonctionnelles combinant des modalités de détection et de stimulation électriques, optiques et chimiques ont été proposées pour surmonter les limites de résolution. La recherche sur les sondes multifonctionnelles a alimenté la demande de nouveaux matériaux pour des interfaces cérébrales chroniques peu invasives.

Graphène

Il s'est récemment imposé comme un matériau d'interface neuronale qui présente plusieurs propriétés exceptionnelles telles que la transparence optique, la flexibilité, la haute conductivité, la fonctionnalisation et la biocompatibilité.

La combinaison unique de ces propriétés dans un seul système matériel fait du graphène un choix attrayant pour l'investigation multimodale de l'activité neuronale. Dans cette revue, nous discutons des avancées récentes dans la neurotechnologie basée sur le graphène, nous mettons en évidence différentes approches et nous discutons des nouvelles directions inspirées par les propriétés uniques du graphène.