Existe-t-il plusieurs types de maux de tête ?

Les maux de tête légèrement désagréables provoqués par un manque de sommeil, un effort ou une autre variable extérieure sont assez fréquents ; en réalité, environ 99 % des maux de tête sont considérés comme totalement bénins et ne nécessitent aucun traitement supplémentaire, à l'exception des traitements en vente libre tels que l'ibuprofène, l'acétaminophène, le naproxène sodique ou l'aspirine.

Types de maux de tête

Vous pouvez néanmoins trouver environ 150 types de maux de tête classés ; et certains types ne doivent pas être ignorés. Si la douleur est si aiguë qu'elle peut sembler être la pire douleur jamais ressentie, des soins médicaux sont immédiatement nécessaires, car la sensation a été liée à des anévrismes. De même, une douleur soudaine qui semblerait n'avoir aucun lien direct est souvent liée à l'apparition d'une maladie comme un rhume ou une grippe.

Les types de maux de tête les plus fréquents sont les migraines, la tension et les sinus. Bien que chacune d'entre elles soit unique, elles sont souvent confondues. La migraine est l'un des maux les plus fréquents chez les adultes et les adolescents. Son symptôme est généralement un mal de tête intense qui peut se manifester d'un côté ou de l'autre de l'esprit, et la douleur peut se déplacer d'un endroit à l'autre. Les maux fréquents liés aux migraines sont les maux d'estomac, la sensibilité à la lumière, la sensibilité au bruit et la mauvaise humeur. Une céphalée de tension n'est normalement pas du tout un problème. La douleur, qui n'est généralement pas grave, se situe souvent dans le cou, les épaules ou un autre point de pression. L'agonie de l'esprit associée aux céphalées de tension est souvent un effet secondaire d'une autre détresse.

Traitements

Le traitement de ce type de maux se limite généralement aux médicaments en vente libre, mais toute douleur chronique doit être examinée par un professionnel de la santé. Les maux de tête dus aux sinus sont un type de maux que de nombreuses personnes prétendent avoir chaque fois que le temps change ; cependant, la majorité de ces hommes souffrent en réalité de migraines. Les véritables maux de tête dus aux sinus sont dus à la pression des voies nasales qui s'écoulent, à la fièvre, à la fatigue oculaire et à une toux excessive. Tous ces symptômes peuvent entraîner une douleur modérée que les remèdes en vente libre ne font souvent que soulager. Les maux de tête dus aux sinus ne sont pas récurrents, mais si l'un d'entre eux semble durer plus longtemps que la maladie, il peut s'agir d'un problème plus grave, et dans ce cas, il convient de consulter un médecin.

Causes

On considère qu'un certain nombre de facteurs déclenchent les maux de tête, bien que quelques-uns n'aient pas de causes connues. Les maux de tête les plus courants pour lesquels des symptômes sont envisagés sont les suivants : liés à l'environnement, aux blessures, aux altérations hormonales, etc. Les maux de tête liés à une blessure sont parmi les plus évidents de tous. Néanmoins, en cas d'agonie grave ou diverse, de perte de conscience ou de confusion, il faut consulter rapidement un professionnel de la santé.

Les altérations hormonales peuvent entraîner des maux de tête, surtout chez les femmes, car les hormones changent au cours de la puberté, du cycle menstruel, de la grossesse, de la ménopause et d'autres variations hormonales. Si une personne est en détresse plus de trois fois par semaine ou si les douleurs deviennent plus fréquentes ou plus sévères, il faut consulter immédiatement un médecin. De nombreux éléments environnementaux, dont la fumée secondaire, la pollution, les néons, les feux de signalisation, etc. peuvent provoquer des maux de tête. En cas de sensibilité connue, il convient d'éviter tous les éléments qui y sont liés, ou un médecin peut aider à combattre les déclencheurs inévitables avec des médicaments sur ordonnance.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Articles connexes