Qu'est-ce que la fibromyalgie et le syndrome de fatigue chronique ?

La fibromyalgie est un syndrome qui se compose de nombreux symptômes uniques. Le principal symptôme est la douleur et la sensibilité dans de nombreuses régions du corps. Ces symptômes peuvent être liés à la fatigue, aux troubles du sommeil, aux problèmes digestifs et à la dépression. La fibromyalgie et le syndrome de fatigue chronique sont considérés comme des troubles qui se chevauchent et dont beaucoup pensent qu'il s'agit d'une seule et même maladie.

Causes

De nombreuses personnes considèrent que ces affections sont d'origine psychosomatique, car les individus qui en souffrent peuvent paraître sains et normaux de l'extérieur, et pourtant se plaindre d'un grand nombre de symptômes uniques. Ces signes peuvent inclure des symptômes mentaux tels que le brouillard cérébral, la perte de mémoire, l'état d'esprit, la mélancolie, les sautes d'humeur, la colère et les comportements extrêmes. Malheureusement, de nombreuses personnes atteintes de ce trouble sont considérées avec scepticisme par les professionnels de la santé et les profanes et sont souvent qualifiées d'hypocondriaques.

Une autre vision du SFC et de la fibromyalgie est qu'il s'agit de maladies auto-immunes déclenchées par une infection. La plupart des médecins pensent que le virus d'Epstein-Barr, c'est-à-dire le virus qui cause la mononucléose, est le principal coupable. J'en doute fort, car la majorité de la population est exposée au virus très tôt dans la vie, sans qu'aucun virus ne déclenche de complications graves à long terme. Ensuite, un nouveau concept émerge parmi les médecins qui ont utilisé une antibiothérapie à long terme pour traiter ces affections : la fibromyalgie et le SFC ne sont pas simplement des maladies auto-immunes déclenchées par des infections, mais les signes sont des indications d'un processus infectieux chronique en cours dans l'organisme.

Traitements

Ces médecins affirment avoir obtenu d'excellents résultats dans le traitement de ces syndromes en utilisant des antibiotiques à long terme, souvent à des doses très élevées. Ils ont également obtenu d'excellents résultats dans le traitement d'autres maladies dites "auto-immunes" par un traitement antibiotique à long terme. Souvent, les patients souffrant de fibromyalgie, de SFC et d'autres maladies comme le syndrome du côlon irritable, le lupus, la sclérose en plaques et la polyarthrite rhumatoïde connaissent des rémissions complètes après un long traitement aux antibiotiques.

Les résultats positifs obtenus par ces patients suggèrent que de nombreuses maladies auto-immunes pourraient en fait être des infections bactériennes chroniques non diagnostiquées. Il existe une variété d'agents pathogènes qui ne sont pas facilement détectés dans l'organisme par les procédures de diagnostic habituelles et qui ne sont pas facilement éliminés par un bref traitement. Ces agents pathogènes peuvent être impliqués dans la fibromyalgie et le syndrome de fatigue chronique.

Nouveau concept

Il existe un nouveau concept selon lequel le syndrome de fatigue chronique et la fibromyalgie pourraient être liés à des infections mycobactériennes chroniques. En outre, il est possible qu'un certain nombre de ces personnes souffrent réellement de la maladie de Lyme qui n'a jamais été diagnostiquée en raison de l'absence de tests appropriés. La maladie de Lyme est, avec le sida, la maladie infectieuse qui connaît la croissance la plus rapide dans ce pays. Des cas ont été découverts dans l'ensemble des quarante-huit États. La maladie de Lyme est due à une bactérie spirochète connue sous le nom de borellia burgdorferi. Borellia burgdorferi est un organisme incroyablement résilient et adaptable.

Les médecins ayant une expertise clinique dans le traitement de la maladie ont remarqué que certains antibiotiques fonctionnent pour certaines formes que les germes peuvent prendre, mais pas pour d'autres. Le spirochète peut prendre la forme d'un kyste où la plupart des antibiotiques ne peuvent l'atteindre. En outre, il se cache dans les articulations du corps humain, dans les régions où la circulation est mauvaise, et il peut se cacher dans les cellules du système immunitaire. Le Center for Disease Control estime que seul un patient sur dix atteint de la maladie de Lyme est correctement diagnostiqué. Le CDC estime également qu'il faut en moyenne deux ans et plus de médecins pour que toutes ces personnes soient correctement diagnostiquées. Au moment où le diagnostic est posé, la maladie pourrait être très ancrée dans l'organisme.

Bon à savoir

En outre, les patients atteints de la maladie de Lyme présentent souvent de nombreuses co-infections qui peuvent donner lieu à une foule d'autres complications. Néanmoins, étant donné que la maladie et ses co-infections résultent d'organismes bactériens et que ces organismes peuvent être tués, il y a un espoir de guérison. La maladie de Lyme peut provoquer chacun des nombreux symptômes dont souffrent les personnes atteintes de fibromyalgie et de SFC. Elle peut entraîner des douleurs musculaires et articulaires, la dépression, la fatigue, des migraines, des sensations nerveuses de picotement, l'insomnie, la somnolence, des problèmes digestifs, une mauvaise circulation, une vision trouble, des irrégularités auditives, des problèmes psychologiques, des membres affaiblis, des douleurs dans la cage thoracique, des irrégularités dans les récepteurs du foie, l'hypothyroïdie, une tendance accrue à l'agglutination des globules rouges, des ganglions lymphatiques enflés et bien d'autres choses encore.

Les troubles de la fonction hépatique peuvent être à l'origine des sensibilités chimiques que connaissent de nombreuses personnes atteintes de fibromyalgie et de SFC. Comme l'organisme à l'origine de la maladie n'est souvent pas présent dans le sang, il est difficile de diagnostiquer la maladie par des tests. Les médecins qui connaissent bien la maladie fondent souvent leur analyse principalement sur les symptômes cliniques que présente le patient et sur les facteurs de risque auxquels il a été exposé, les tests n'étant qu'une étape secondaire du diagnostic. Selon les médecins qui l'utilisent, un traitement antibiotique à long terme peut aider les personnes qui souffrent de fibromyalgie, du SFC, de la maladie de Lyme et de plusieurs autres "maladies auto-immunes".

Effets secondaires

Néanmoins, ce type de thérapie peut avoir des effets secondaires graves. Les antibiotiques utilisés sur une longue période peuvent entraîner des lésions du foie et des reins. Ils peuvent entraîner des problèmes de vésicule biliaire. De nombreuses personnes ne peuvent pas non plus bien tolérer les antibiotiques oraux en raison de la pression exercée sur leur tube digestif. Il existe de nombreuses options de santé alternatives qui pourraient compléter la thérapie par antibiotiques et qui peuvent réduire les effets secondaires, et il existe de nombreux remèdes naturels qui ont des propriétés antibiotiques et immunitaires propres, pour les personnes qui préfèrent avoir une voie purement naturelle.

Acupuncture

Elle peut contribuer à augmenter le flux sanguin et l'oxygénation de plusieurs régions du corps, améliorant ainsi la capacité du système immunitaire à combattre les infections. L'augmentation de l'oxygénation peut également créer une situation inhospitalière pour les bactéries qui préfèrent une atmosphère pauvre en oxygène. En outre, elle peut inciter le corps à libérer des opiacés naturels pour soulager la douleur. L'amélioration du flux sanguin peut également contribuer à augmenter la température corporelle dans les pieds et les mains et dans d'autres zones du corps qui ont tendance à se refroidir facilement.

Il s'agit souvent de régions du corps où les bactéries, telles que la borellia burgdorferi, qui favorisent une température corporelle réduite, peuvent avoir tendance à se rassembler. L'acupuncture peut être utilisée en association avec une antibiothérapie. Elle peut contribuer à renforcer l'efficacité du traitement antibiotique en améliorant la circulation.

Oxygénothérapie hyperbare

Il a été utilisé dans le traitement des personnes atteintes de la maladie de Lyme. Beaucoup ont obtenu d'excellents résultats et des recherches scientifiques sont actuellement en cours concernant son efficacité. La bactérie qui cause la maladie de Lyme préfère un environnement privé d'oxygène. Sa présence dans l'organisme semble améliorer la coagulation du sang et réduire la circulation. Elle pourrait ainsi créer l'environnement privé d'oxygène qu'elle préfère. Cela est formidable pour la bactérie mais peut être la source d'une grande partie des problèmes rencontrés par les personnes atteintes de cette maladie.

De nombreux symptômes dont se plaignent les personnes atteintes de la maladie de Lyme, du SFC ou de la fibromyalgie sont très similaires aux symptômes du mal des montagnes, qui est dû à la privation d'oxygène en haute altitude. La fatigue, les difficultés émotionnelles, la somnolence, la sensation d'avoir une tonne de briques attachée à ses membres sont des symptômes similaires à ceux des personnes souffrant du mal des montagnes. Il me semble logique que la création d'un environnement riche en oxygène puisse être très utile. Il est essentiel d'analyser les co-infections avant de commencer cette procédure, car d'autres bactéries peuvent être présentes et préférer un environnement riche en oxygène, ce qui complique le tableau. Il existe également des effets secondaires possibles, comme la myopie.

Argent colloïdal

C'est un complément alimentaire qui peut avoir des propriétés antibiotiques à large spectre. Ses partisans affirment qu'il peut aider toutes sortes d'affections, de l'asthme à la polyarthrite rhumatoïde. Il a semblé soulager ma fatigue aux premiers stades de ma maladie de Lyme. Une utilisation excessive peut entraîner une affection appelée argyrie, qui se traduit par une coloration bleutée permanente de la peau, mais de nombreuses personnes consomment d'énormes quantités d'argent colloïdal sans aucun problème. En outre, il est utile de prendre un supplément d'acidophilus lorsque vous utilisez ce supplément afin de remplacer les bonnes bactéries dans vos intestins et de prévenir les problèmes de candida. On pourrait demander à de grandes quantités d'avoir un effet sur la maladie de Lyme. Il est possible d'acheter un générateur d'argent colloïdal et de créer son propre argent colloïdal à la maison. C'est nettement moins cher que de l'acheter régulièrement dans un magasin de produits diététiques, mais il faut veiller à le fabriquer correctement.

Aromathérapie

Selon moi, c'est l'un des remèdes holistiques les plus prometteurs pour des maladies comme la fibromyalgie, le SFC et la maladie de Lyme. Les huiles essentielles sont des versions concentrées des éléments volatils que l'on trouve dans les herbes. Il faut parfois plusieurs kilos de matière végétale pour produire une once d'huile essentielle. Pour l'huile la plus prisée, celle de la rose bulgare, il faut parfois une tonne de pétales de rose pour produire une livre d'huile. La plupart des huiles ont des propriétés antibactériennes et antiseptiques.

Beaucoup stimulent le système immunitaire et déclenchent une production accrue de globules blancs. Les huiles améliorent également l'oxygénation des cellules du corps et favorisent la détoxification. Elles peuvent avoir un effet chélateur, ce qui signifie qu'elles peuvent aider à évacuer du corps des toxines comme les métaux lourds. Certaines huiles comme la lavande peuvent être sédatives et aider à dormir et à réduire l'anxiété.

L'huile d'origan, qui est un complément très apprécié que l'on trouve dans les magasins de produits diététiques, est une huile essentielle d'origan diluée dans de l'huile végétale. Il est presque toujours nécessaire de diluer les huiles avant de les utiliser, car elles sont très concentrées. Il est intéressant de noter que de nombreuses personnes atteintes du SFC, de la maladie de Lyme et de la fibromyalgie découvriront probablement que certains de leurs symptômes s'aggravent lorsqu'elles inhalent le parfum des huiles. Il s'agit souvent d'une réaction de désintoxication.

Massage des tissus profonds

Il peut renforcer l'efficacité d'une thérapie par antibiotiques, par plantes, par aromathérapie ou par la chaleur. Utilisée seule, elle peut toutefois faire resurgir des problèmes latents chez les personnes atteintes de ces pathologies. La chaleur peut être utile pour traiter la maladie de Lyme car la bactérie semble préférer une température corporelle basse et est exposée à une chaleur élevée. Il existe de nombreuses sources de chaleur distinctes qui peuvent être utilisées pour traiter cette maladie. La chaleur peut également être utile pour les personnes atteintes de fibromyalgie et de SFC, qui pourraient en fait souffrir de la maladie de Lyme non diagnostiquée.

Les gens ressentent généralement une aggravation des symptômes jusqu'à ce qu'ils ressentent une amélioration grâce à la chaleur. Ma théorie personnelle est que c'est parce que la chaleur remue les germes avant de les tuer ou active le système immunitaire pour tuer les bactéries. C'est une spéculation de ma part. L'utilisation de saunas peut être très utile. Une lampe à chaleur à infrarouge lointain peut être utilisée sur les zones à problèmes. Une étude menée à l'université Bastyr a montré que les bains chauds pris pendant quarante minutes à 102-104 degrés Fahrenheit augmentaient la réponse du système immunitaire chez les personnes souffrant d'affections infectieuses et auto-immunes.

Note finale

Un traitement chinois appelé moxibustion peut également être utile pour chauffer les régions problématiques. Je ne recommande pas l'utilisation de poches de froid ou de glace pour soulager la douleur des personnes atteintes de la maladie de Lyme, de la fibromyalgie ou du SFC, car ces remèdes réduisent le flux dans des zones où il est très probable que le flux soit compromis. De plus, la bactérie à l'origine de la maladie de Lyme semble préférer un environnement branché, de sorte que les traitements froids peuvent causer de réels problèmes chez les personnes atteintes de cette maladie. Indépendamment de la fatigue que peuvent ressentir les personnes atteintes de fibromyalgie, de SFC et de maladie de Lyme, une certaine quantité d'exercice peut être très utile si elles sont prêtes à relever le défi. Il est important de ne pas se surmener, mais une marche rapide ou un autre exercice qui fait battre le cœur peut être utile.

Là encore, l'exercice peut être utile car il peut améliorer la circulation dans le corps et favoriser l'oxygénation des tissus. Des exercices comme le yoga et les étirements, qui permettent d'accroître la souplesse et de relâcher les muscles, peuvent également être utiles. Le yoga chaud, qui consiste à faire du yoga dans une pièce où la chaleur est augmentée, peut être particulièrement utile car il combine exercice et traitement thermique. Il est important de ne pas trop forcer lorsque vous faites de l'exercice. L'objectif est d'améliorer votre santé, plutôt que de vous épuiser davantage. Le magnésium semble être un complément bénéfique pour les personnes atteintes de ces pathologies. De nombreuses personnes signalent une amélioration de leurs propres douleurs musculaires lorsqu'elles prennent régulièrement un supplément de calcium. Il est important de diminuer l'ingestion de sucre, de produits laitiers et de pain tout en augmentant la consommation de légumes verts. La spiruline peut être un complément utile à votre régime de santé, car elle est à la fois nourrissante et détoxifiante. Il pourrait également être utile de diminuer la consommation de tomates, car elles semblent favoriser l'acidité dans l'organisme. L'huile de graines de lin a un impact anti-inflammatoire qui pourrait être très utile. L'acide alpha-lipoïque est un antioxydant utile. Il peut aider la fonction nerveuse et améliorer la fonction hépatique.

 

Cet article vous a-t-il été utile ?

Articles connexes