L'Ayurveda traite-t-il l'insuffisance rénale chronique ?

L'insuffisance rénale terminale, par son nom même, suggère un point de non-retour sanitaire où une personne affectée peut être maintenue sous dialyse pendant quelques mois, voire quelques années. Néanmoins, on en déduit que les reins sont endommagés à un point tel qu'il n'existe aucun remède potentiel pour inverser ou même réduire les dommages.

Voyons voir...

L'autre option, la transplantation rénale, n'est accessible qu'à un petit nombre de personnes. L'insuffisance rénale chronique est également appelée insuffisance rénale chronique (IRC) ou maladie rénale chronique (MRC). De nombreuses conditions médicales peuvent être à l'origine de cette affection, notamment l'hypertension chronique, le diabète non traité et/ou non contrôlé, la sténose des artères rénales, la polykystose rénale complexe et chronique, des conditions médicales telles que les maladies auto-immunes complexes, les réactions indésirables aux médicaments, l'abus de drogues, les infections aiguës et les calculs rénaux importants et affectés.

Pour toutes les causes probables, un diagnostic précoce et l'instauration rapide d'un traitement efficace sont indispensables pour prévenir les lésions rénales permanentes. Cela est plus facile à dire qu'à faire, car la maladie rénale dans les trois premières phases est souvent asymptomatique. Il faut un médecin vigilant, connaissant bien les antécédents médicaux du patient, pour détecter les symptômes et les signes révélateurs d'une maladie rénale latente.

Bon à savoir

Des sédiments résiduels persistants dans les échantillons d'urine, la présence d'albumine dans l'urine et un taux de créatinine qui augmente lentement - bien qu'il puisse se situer dans la fourchette normale spécifiée - sont des signes d'une lente détérioration des reins. La présence de causes probables, connues pour endommager les reins à long terme, doit également servir de signal d'alarme. Pour faciliter le traitement de cette affection, les causes peuvent être divisées en trois catégories : pré-rénale, rénale et post-ménopausique.

Les causes post-rénales comprennent généralement les infections ascendantes et les dommages causés par le blocage de l'urine en raison de calculs rénaux. Ces causes peuvent généralement être traitées et éliminées entièrement, et les reins endommagés se rétablissent généralement complètement chez de nombreux patients. Les causes pré-rénales incluent des conditions généralisées comme l'hypertension, le diabète et les maladies provoquant une inflammation de divers organes, comme les maladies auto-immunes.

Ayurveda

Le traitement ayurvédique à base de plantes est particulièrement bénéfique pour traiter ces conditions médicales généralisées qui mettent les reins en danger. Une gestion pratique détaillée de ces conditions est en dehors de la portée de cet article. Néanmoins, les principes fondamentaux du traitement comprennent la préconisation d'un régime alimentaire pour traiter et réduire les inflammations et les allergies, le maintien d'un environnement sain dans les intestins, le traitement des inflammations et des maladies généralisées, et un traitement spécial pour guérir et fortifier les organes endommagés.

Quelle qu'en soit la cause, le résultat final de la maladie rénale chronique est la détérioration des néphrons, qui sont les unités structurelles et fonctionnelles des reins. Le dysfonctionnement de la filtration qui en résulte entraîne une cascade de changements chimiques, métaboliques et physiques typiques de l'insuffisance rénale chronique. Dans un premier temps, les néphrons sains ou survivants compensent en améliorant leur fonctionnement ; toutefois, cela s'avère contre-productif à l'avenir, car cela entraîne des dommages et une sclérose des neurones nutritifs également, ce qui conduit à une insuffisance rénale progressive et irréversible.

Médicaments à base de plantes

Ceux-ci agissent spécifiquement sur les capillaires et les néphrons du rein pour diminuer la maladie, éliminer l'inflammation et la congestion, éliminer les complexes immunitaires nuisibles et provoquer la guérison des tissus endommagés. La plupart des patients souffrant de troubles rénaux jusqu'au stade 4 s'améliorent bien avec une thérapie ayurvédique à long terme, généralement de 6 à 10 mois. La dialyse peut être administrée simultanément pour surmonter le stade aigu d'une fonction rénale compromise. L'insuffisance rénale chronique est un problème médical complexe qui peut nécessiter une surveillance et un traitement conjoints par des experts de différents domaines. Le traitement ayurvédique à base de plantes est utile pour traiter et inverser les dommages causés aux reins, qui sont la marque de fabrique de l'insuffisance rénale chronique.

 

Cet article vous a-t-il été utile ?

Articles connexes