Comment gérer le stress de nos jours ?

Notre monde est criblé d'inquiétudes et d'anxiété. Les finances. Aargh ! Comment allons-nous couvrir le loyer/hypothèque ou avoir de l'argent pour payer la nourriture une fois que nous n'aurons plus de travail ? Nous nous sentons seuls et regrettons les moments où nous pouvons être ensemble avec nos amis et nos proches. Si nous avons des enfants, nous nous inquiétons de l'impact du verrouillage sur eux et nous nous demandons quand nous pourrons survivre à l'enseignement à domicile et à la garde des enfants 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 et 365 jours par an.

Des émotions fortes

Et puis, il y a la possibilité très réelle que nous ou nos proches puissions être contaminés par le virus. Lorsque notre esprit est pris en otage par tant d'émotions fortes, il peut sembler qu'il n'y ait rien à faire pour réduire notre peur ou notre nervosité. Pourtant, il existe un moyen de gérer ce que l'on ressent. Pour commencer, il suffit de respirer. Pas seulement physiquement, mais en utilisant la méthode B.R.EA.T.H.E.

Prenez trois respirations profondes, en vous concentrant uniquement sur votre souffle pendant que vous inspirez (par le nez si vous le pouvez) en comptant jusqu'à 4, retenez votre souffle pendant 3, puis expirez (par la bouche si vous le pouvez) en comptant jusqu'à 4. Cette technique est connue sous le nom de "schéma". Chaque fois qu'une pensée anxieuse s'insinue, en vous concentrant sur votre respiration pendant quelques minutes seulement, vous pouvez interrompre la routine de l'anxiété ou des émotions de peur juste assez longtemps pour calmer vos pensées qui s'emballent et la réaction de fuite et de combat de votre corps.

Respiration profonde

Il calme votre pouls et vous stabilise pour que vous puissiez contacter une pensée constructive. Vous savez, celle qui consiste à résoudre des problèmes, plutôt que celle qui consiste à dire "Le ciel nous tombe sur la tête". Ainsi, la première étape pour contrôler le stress consiste à prendre trois respirations profondes, lentes et délibérées, chaque fois que cela est nécessaire. Retrouvez vos relations avec vos proches, votre conjoint, vos enfants et vos amis. Si vous êtes avec vos enfants à la maison, voyez cela comme un point positif, même s'ils sont parfois bruyants et exigeants (OK, constamment).

Souvenez-vous de

Appréciez cette "cohabitation forcée" et voyez-la comme une occasion spéciale de vous rapprocher. Le web regorge d'idées et de ressources qui peuvent vous aider à gérer le fait d'être intensément ensemble sous un même toit. En outre, faites l'effort d'appeler, d'envoyer des SMS et d'organiser des réunions Zoom avec la famille élargie et les amis. Vous avez besoin de leur soutien, et ils veulent le vôtre. La connexion est plus importante que jamais.

Soyez créatif

Ce n'est pas le moment d'ignorer les relations qui comptent pour vous. Trouvez une personne sûre, quelqu'un à qui vous pouvez confier votre vie mentale. Trouver une telle personne et interagir fréquemment avec elle peut être une méthode essentielle pour soulager votre anxiété. Il peut s'agir d'un conseiller, d'un ministre du culte ou d'un professionnel de la santé, par exemple. Il est tentant de se décharger sur son meilleur ami, mais un professionnel est bien mieux équipé pour s'occuper de vos peurs et de votre anxiété de manière continue. Une alternative fantastique - ou un complément - serait d'exprimer vos émotions dans un journal personnel. Le journal vous donne la possibilité d'exprimer vos sentiments les plus intimes.

C'est un endroit sûr et privé où vous pouvez discuter des tensions que vous ressentez. La tenue d'un journal peut être cathartique, car vous ne gardez plus vos sentiments pour vous. Vous n'avez pas besoin de devenir un écrivain pour tenir un journal. Vous pouvez griffonner des conneries sur un bloc-notes, vous mettre en colère sur votre ordinateur et être aussi peu grammaticale que vous le souhaitez. La rédaction d'un journal est une libération, pas un exercice d'écriture ou de prose. Lorsque nous sommes au milieu d'une catastrophe, la tendance est de laisser notre attention dériver vers la raison de notre anxiété, encore et encore. Cela vous tient éveillé la nuit. Toute la nuit. Ce n'est pas bon pour la santé !

Le saviez-vous ?

De plus, ressasser sans cesse vos problèmes ne fait que vous rendre plus anxieux, plus stressé, plus incontrôlable. Délibérément, intentionnellement, orientez votre attention. Lorsque vous finissez par dériver vers un stress ou un questionnement inutile, prenez le contrôle et faites tout ce que vous pouvez pour résoudre le problème. Soyez un MacGyver, soyez intrigué par ce que vous pouvez réaliser avec ce qui est à portée de main, ici et maintenant, au lieu de transpirer sur ce que vous ne pouvez pas, de manière obsessionnelle. La planification de votre attention est étroitement liée à la modification de vos pensées négatives.

Soyez attentif au moment où vos idées dérivent vers des pensées négatives. Reformulez-les en affirmations plus positives. Et surtout, soyez sincère. Ne vous mentez pas : "Oh, tout va bien se passer" peut devenir vrai, mais si ce n'est pas ce que vous pensez ici et maintenant, ne le dites pas. L'un de mes recadrages préférés est "Nous sommes à un jour près de la normale". Pour moi, cela sonne vrai. Concentrez-vous sur les manifestations physiques de l'anxiété ou de l'angoisse. Adoptez une routine saine.

La suralimentation

Ne mangez pas trop et ne buvez pas trop. Ne laissez pas le réfrigérateur ou le placard à boissons vous servir de "go-to" lorsque vous vous ennuyez tout simplement. Il est bien plus facile de se désennuyer en faisant de l'exercice, en lisant ou en faisant un travail productif qu'en grignotant toute la journée. Assurez-vous de dormir suffisamment, car un bon sommeil est l'un des meilleurs outils de régénération du corps. Étant donné que le sommeil peut être difficile lorsque vous êtes stressé, envisagez d'utiliser l'une des méditations apaisantes disponibles en ligne, généralement gratuitement, pour vous aider à trouver le sommeil.

Éliminez vos pensées anxieuses avant d'éteindre les lumières : jetez-les dans une corbeille à papier imaginaire. Ensuite, écrivez une liste de ce dont vous avez été reconnaissant ce jour-là, et laissez les gens être les idées que vous emmenez avec vous dans votre sommeil. Vous aimez vous entraîner à la salle de sport, mais le centre de fitness est fermé. Vous attendez avec impatience votre partie de tennis hebdomadaire avec vos amis, mais le portail des courts de tennis est fermé.

Conclusion

Ne cherchez pas l'excuse de ne pas faire d'exercice parce que vous n'en avez plus le choix. Faites de l'exercice à la maison - il existe une multitude de vidéos d'exercices de toutes sortes sur YouTube. J'ai trouvé suffisamment de vidéos de ballet barré pour me faire tenir pendant un bon moment ! L'exercice est non seulement excellent pour votre corps, mais il libère des endorphines qui vous aident à adopter un état d'esprit plus positif, plus calme et moins anxieux. Lavez vos mains, surveillez la distanciation sociale, portez ce masque, et B.R.E.A.T.H.E. ! Espérons que nous nous retrouverons tous ensemble à l'envers de COVID-19, après avoir traversé cette période difficile avec succès.

 

Cet article vous a-t-il été utile ?

Articles connexes