Comment vivre une expérience de yoga ultimement bénéfique ?

Nous menons souvent des vies très occupées, coupant les coins et ignorant les directives dans le but de faire quelque chose plus rapidement, mieux ou de manière plus économique. Dans notre effort pour tout caser dans une journée trépidante, nous faisons souvent des compromis ou passons sous silence la préparation essentielle au yoga qui, autrement, améliorerait les bénéfices de notre pratique.

Directives spécifiques

Pour vivre une "expérience de yoga bénéfique ultime", vous devez suivre des directives et des conseils spécifiques. S'il est possible d'adapter votre pratique pour prendre note de ces conseils et les intégrer dans votre journée trépidante, cela améliorera votre pratique du yoga et vous en ressentirez plus profondément les bienfaits.

Détente

Lorsque vous commencez votre programme de yoga, essayez de vous DÉTENIR. Laissez votre esprit faire le vide. Donnez-lui la permission de se libérer des soucis de la journée. Essayez d'attirer votre attention sur vous. Cependant, ne soyez pas frustré si, au début, vous ne parvenez pas à arrêter vos pensées. C'est souvent extrêmement difficile, mais avec une pratique régulière de la méditation yoga, vous apprendrez à atteindre cet état de confort plus rapidement et plus facilement. Une façon fantastique de commencer est de faire 5 à 10 minutes de Savasana (c'est-à-dire la pose du cadavre). Savasana peut être pratiquée à n'importe quel moment de votre séance de yoga, vous n'avez pas besoin de la pratiquer à un moment précis, mais elle réussit à calmer l'esprit et à vous permettre de vous concentrer sur vous et le début de votre pratique de yoga. Comme il contribue à l'apaisement, le savasana conclut souvent un cours de yoga, l'instructeur dirigeant habituellement la classe à travers un processus de méditation guidée.

Respiration

Une fois que vous vous êtes concentré sur vous, concentrez-vous sur votre RESPIRATION. Il faut peu de temps pour apprendre à respirer à la manière yogique, mais une fois que vous l'aurez acquise, la pratique des asanas sera sûrement plus simple. N'oubliez pas que la respiration yogique est différente. Pour respirer correctement dans le style du yoga, respirez TOUJOURS par le nez, sauf si votre instructeur vous dit le contraire, et expirez par la bouche. Essayez de faire en sorte que la distance de votre inspiration soit égale à celle de votre expiration. Lorsque vous êtes prêt, essayez de coordonner le développement d'une posture de yoga à une autre avec votre respiration. Vous souhaitez parvenir à un mouvement fluide entre la respiration et le mouvement. Lorsque la respiration est établie, amenez votre conscience en vous. Je veux dire par là que vous devez vous concentrer sur ce qui se passe dans votre corps et dans votre esprit lorsque vous essayez de perfectionner chaque posture de yoga.

1. Comment votre corps se sent lorsqu'il est dans certaines positions. Si vous vous sentez bien, allez un peu plus loin dans la position spécifique de yoga, si votre corps vous fait mal, écoutez-le et reculez.

2. Quelles sont les sensations qui parcourent votre corps ? Chaleur, fatigue ou simplement une sensation de néant.

3. Ce que votre respiration fait pendant chaque pose de yoga. Utilisez-vous votre respiration pour vous aider à prendre la pose ? Surtout, sachez quelles sont les pensées et les sentiments qui traversent votre corps lorsque vous passez d'une asana à une autre et entraînez-vous à accepter ces idées et ces sentiments, sans jugement. Laissez simplement ces pensées et ces sentiments exister, regardez-les, sans commentaire !

Structure

Examinez maintenant la STRUCTURE de votre pratique du yoga. Comme il est crucial d'équilibrer le corps et le cerveau, vous devrez structurer vos propres poses. Chaque flexion avant doit être suivie d'une flexion arrière. Les poses que vous faites d'un côté doivent également être effectuées du côté opposé de votre corps.

Bon temps

Quel est le moment idéal pour pratiquer le yoga ? Beaucoup disent que c'est généralement le soir, juste au lever, lorsque votre esprit est clair, libre d'idées, et que l'air est calme et silencieux. Il n'y a absolument aucune perturbation qui puisse perturber votre attention sur vous et votre processus de guérison. L'autre meilleur moment pour pratiquer le yoga est pendant la journée, ces 2-3 heures. Le chaos de la journée s'est apaisé et vous êtes en mesure de vous concentrer plus clairement. Pour beaucoup d'entre nous, ces moments ne correspondent pas à nos modes de vie ou à nos engagements. Je pense donc que le yoga peut être pratiqué à tout moment de la journée. Chaque fois que vous avez la possibilité de dégager un bloc de temps pour vous. La seule réserve à ce sujet est que vous ne devriez pas pratiquer le yoga pendant au moins 2 heures après un repas. Ainsi, si le début de la journée est un moment que vous pouvez prévoir d'avoir de libre, et d'être libre de vous concentrer sur vous sans interruptions, c'est alors le meilleur moment pour pratiquer le yoga.

Le bon endroit

Le premier critère pour une expérience de yoga bénéfique est de considérer l'ENDROIT ou l'ESPACE dans lequel vous effectuez votre pratique du yoga. Ce qu'il vous faut, c'est un endroit bien ventilé, mais pas un endroit où il y a des courants d'air. Vous avez besoin d'une bonne ventilation car votre corps génère de la chaleur pendant la pratique des poses et vous transpirez. D'un autre côté, vous n'avez pas besoin d'un courant d'air provenant de la pièce pour refroidir et raidir vos muscles. En outre, l'endroit que vous choisissez doit être silencieux et calme. Pour que votre esprit ne vagabonde pas, c'est une idée fantastique de choisir chaque fois le même endroit pour votre pratique du yoga. Si vous connaissez bien l'endroit, vous ne vous concentrerez pas sur des choses inutiles, ce qui laissera votre esprit libre pour se concentrer sur votre pratique. Si vous décidez de pratiquer en plein air, essayez de ne pas pratiquer dans une brise froide ou à l'inverse sous un soleil brûlant. Faites preuve de bon sens et trouvez un endroit qui soit confortable pour vous.

Un tapis !

Enfin, il faut toujours avoir quelque chose entre vous et le sol. À cet égard, un tapis est indispensable. Il existe d'excellents tapis et coussins de méditation qui amélioreront certainement votre expérience.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Articles connexes